L’exploitation des mines (gisements) de diamant

La plupart des diamants sont extraits de la kimberlite présente dans les zones les plus anciennes de croûte continentale (au moins 1,5 milliard d’années). Les diamants s’en détachent progressivement par l’érosion et sont entraînés par le ruissellement des eaux parfois jusqu’à la mer. La découverte de ces cristaux entraîne différents types d’exploitation en fonction de la nature des gisements.
On distingue essentiellement trois catégories de gisements :

• Les gisements primaires : mines à ciel ouvert
• Les gisements secondaires : où l’on traite les alluvions
• Les gisements littoraux et marins

Dans ces trois cas, le travail consiste à déplacer des tonnes de minerai, sable, terre et alluvions nécessitant l’emploi d’engins de terrassement et d’explosifs En moyenne, pour 20 tonnes de minerai extrait, compter 1 g (5 carats) de diamant. En sachant que les diamants utilisés pour la bijouterie ne représentent que 15 à 20% de la production mondiale de diamant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *